Feng Shui et géobiologie

La géobiologie a une origine très ancienne et était connue bien avant notre ère comme certains documents le prouvent. La baguette du sourcier qui détecte la présence d’eau et des ondes électromagnétiques naturelles dans le sol était aussi connue. La géobiologie, science de l’environnement, détecte s’il y a des perturbations au niveau vibratoire, physiques et subtiles, au niveau de l’organisme humain, des animaux et des plantes.

La tradition nous rapporte passablement de constatations faites sur l’observation des plantes et du comportement des animaux, pour détecter les ondes bénéfiques ou nuisibles. Ainsi :

  • Certaines plantes subissent la mortalité par certaines ondes et d’autres en raffolent. Un pommier, par exemple, va pousser de travers, s’il se trouve sur des ondes nocives et va chercher son équilibre en dehors mais par contre ces ondes seront favorables à un cerisier.
  • Les chiens, les chevaux, les bovidés, les cochons donnent des signes d’énervement s’ils restent sur un emplacement nocif, et s’ils y stationnent longtemps tombent malades. Par contre, les chats, les fourmis et certains insectes les recherchent.
  • Les humains, s’ils sont placés sur des ondes perturbées énergétiquement peuvent manifester des insomnies, des crampes musculaires, des troubles de circulation, des douleurs sur les articulations et divers organes. Les bébés placés dans une zone nocive, se déplacent dans leur lit, pleurent et manifestent instinctivement leur mécontentement.

L’étude géobiologique nous permet de dépister toutes sortes de pollutions électro-magnétiques, magnétiques, statiques et électrostatiques, des rayons telluriques, veines d’eaux souterraines, failles, cheminées cosmo-telluriques, les réseaux géomagnétiques Hartmann, Curry, etc.

Le géobiologue recherche les endroits nocifs faits par les champs électro-magnétiques, les nappes d’eau du sol mais aussi par des différentes ondes provenant des appareils électriques, les antennes relais pour le téléphone, lignes à haute tension, certains transformateurs, tubes cathodiques des ordinateurs, TV, divers appareils etc. Parfois, il déplace les ondes nocives avec ses instruments pour que les personnes puissent être protégées dans leur espace de repos et d’activité, pour bénéficier de toute la vitalité et des forces de l’environnement.